04/04/2006

3e occupation de Réfugiés/Sans-papiers

Même si l'occupation est le fait d'Iranien(ne)s, leur action se veut solidaire avec tous les Sans-papiers.

Le Soir en ligne
dimanche 02 avril 2006, 15:43

Une autre église abrite des sans-papiers
Une vingtaine de sans-papiers de nationalité iranienne ont investi samedi soir l'église Notre-Dame du Sacré-Coeur, à la rue Pervyse à Etterbeek, a-t-on appris ce dimanche auprès de la Coordination Contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation et de l'Union de défense des sans-papiers.
Ils pourraient être une centaine de sans-papiers à passer la nuit prochaine dans une annexe de l'église mise à la disposition du curé, selon ces même sources. Certains de ces Iraniens avaient déjà mené une grève de la faim, fin 2003, sur le site de l'ULB puis début 2004 à l'église des Minimes à Bruxelles.

Ces sans-papiers demandent que leur situation soit régularisée et qu'ils soient reconnus comme réfugiés politiques, les violations des droits de l'homme dans leur pays étant reconnues par l'Union européenne.De plus, l'Iran refuse les rapatriements non volontaires. Sans-papiers en Belgique, ils sont poussés vers la clandestinité, dénonce la CRER.

Si les Iraniens n'envisagent pas directement d'entamer une grève de la faim, des Afghans occupant l'église Sainte-Croix, à Ixelles, ont décidé de renoncer à manger depuis samedi, selon la Coordination Contre les Rafles, les Expulsions et pour la Régularisation (CRER) et l'Union de défense des sans-papiers (l'UDEP).

Après l'occupation vendredi de l'église Sainte-Croix et de la Basilique Saint-Christophe, à Charleroi, depuis mardi dernier par une vingtaine desans-papiers, l'église Notre-Dame du Sacré-Coeur, à Etterbeek, est le troisième édifice religieux à être investi en une semaine par des demandeurs d'asile.

La centaine d'occupants de l'église Saint-Boniface ont, quant à eux, tous quitté les lieux et leur grève de la faim a été suspendue, selon l'UDEP. Si la plupart des demandes de régularisation ont été acceptées depuis la suspension de la grève de la faim, certains dossiers concernant notamment des personnes de nationalité marocaine n'ont pas encore été traités, indique l'UDEP.

(D'après Belga)

16:56 Écrit par Clara People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, bruxelles, occupation |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.