22/04/2006

« Des enfants en centres fermés? Nous disons non ! »

Communiqué de presse du 21 avril 2006

« Des enfants en centres fermés? Nous disons non ! »

Des pédopsychiatres et des associations spécialisées lancent une pétition pour demander au gouvernement de mettre fin à l’enfermement des enfants étrangers.

En un an, le nombre d'enfants étrangers détenus en centres fermés n'a cessé de croître. Depuis 2006, en plus des centres 127 et 127 bis près de l'aéroport de Zaventem, les centres de Vottem et de Merksplas reçoivent eux aussi des enfants avec leur famille et parfois non accompagnés. Certaines semaines, on a compté jusqu'à 70 enfants détenus. Leur détention dure parfois plusieurs mois. Plus de 100 personnalités belges (des universitaires, des médecins, des syndicalistes, des avocats, des représentants des cultes, des artistes) se sont mobilisées, à l’appel du pédopsychiatre Jean-Yves Hayez, de la psychologue pour enfants Francine Dal et d’associations spécialisées (CIRE, Vluchtelingenwerk Vlaanderen, Jesuit Refugee Service Belgium) pour signer un appel intitulé « Des enfants en centres fermés ? Nous disons non! ».

Dans cet appel, il est réaffirmé que la détention constitue une maltraitance psychologique grave pour les enfants qui la subissent.

Pour manifester leur refus de la détention des mineurs en centres fermés, tous les citoyens peuvent ajouter leur voix à cet appel en signant ou en téléchargeant la pétition en ligne sur le site « Des enfants en centres fermés? Nous disons non ! »

20:25 Écrit par Clara People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, centres fermes |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.