01/06/2006

Vottem : l'ONE dit non à l'enfermement d'enfants

En sa séance du 24 mai 2006, le Conseil d'administration de l'Office de la Naissance et de l'Enfance (ONE) a analysé la situation des enfants enfermés dans le centre de Vottem.

Le Conseil d'administration de l'ONE rappelle de façon unanime sa ferme opposition à l'enfermement d'enfants. Il rappelle qu'une des missions essentielles de l'Office est de veiller à la protection des enfants et à leur bien-être et ce en particulier dans les lieux qui les accueillent. L'ONE ne peut donc rester indifférent aux conditions de vie des enfants actuellement enfermés dans le centre de Vottem.

Il ne peut cautionner un système qui ne respecte pas les droits fondamentaux des enfants tels que décrits dans la Convention des droits de l'enfant ratifiée par la Belgique. L'enfermement auquel sont soumis les enfants est lui-même contraire à l'article 37 € b,c,d de cette convention. Ces enfants ne peuvent ni fréquenter un milieu d'accueil, ni poursuivre une scolariténormale en contact avec leurs pairs (Articles 28 et 29). L'ONE considère donc que cette situation est source d'inégalités, de discriminations et de rejet.

Il faut que cette pratique cesse et en attendant, l'ONE est disposé à apporter une aide immédiate aux familles enfermées au centre de Vottem telle que l'organisation d'une consultation médico-sociale préventive pour enfants et la participation à l'amélioration des conditions de vie des jeunes enfants, tout en veillant à préserver la responsabilité parentale et la cohérence familiale.

Cette position a reçu le soutien de la Ministre de Tutelle de l'Office, Madame Catherine Fonck.

16:02 Écrit par Clara People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, centres fermes |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.