22/07/2006

Cécile & Sevket — II

Mon compagnon de vie ainsi que les autres sans papiers qui vivent à Vottem font l'objet de pressions innommable de la part des fonctionnaires de l'Office des Etrangers. Ces personnes essaient de leur faire admettre que le mieux pour eux est de retrourner volontairement au pays.

J'ai eu l'occasion de parler avec l'un de ces fonctionnaires. Il n'était pas du tout au courant des diverses procédures judiciaires ouvertes dans mon cas. Il était à Vottem pour "exécuter des décisions qui viennent de plus haut".

Donc ces personnes envoyées à Vottem ne connaissent pas les dossiers des prisonniers qu'ils auditionnent. Si vous connaissez des détenus de Vottem, prévenez les eux ou leur avocat. J'ai le nom et le numéro de téléphone de ce fonctionnaire de l'office à qui j'ai eu le grand honneur de parler. Un grand moment de surréalisme.

Ceci dit, j'ai aussi besoin de votre soutien. Si vous avez une adresse e-mail et une connection internet, s'il vous plaît venez mettre un commentaire sur mon blog. Je me rends compte qu'il est très difficile de faire bouger les gens. Ces commentaires sont très importants pour Sevket et moi. Merci

http://sysylia.skyblog.com

13:19 Écrit par Clara People dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, centres fermes, expulsions |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.