11/04/2006

Namur : 5e occupation

Saint-Joseph occupée

BENJAMIN MORIAMÉ | Le Soir | lundi 10 avril 2006, 02:00

Mobilisation des sans-papiers à Namur. Les sans-papiers n'ont pas reçu un accueil chaleureux. À peine accrochés aux murs, leurs calicots ont été arrachés par des badauds vociférant leur hostilité.

A près avoir été emprisonné en Guinée, Alpha Camara espérait trouver refuge en Europe. Mais, depuis son arrivée en Belgique, il n'en finit pas de réclamer la liberté. C'est pourquoi, avec cinq autres sans-papiers, il a entamé l'occupation de l'église Saint-Joseph, rue de Fer à Namur, pour réclamer une régularisation. Vingt-quatre personnes, dont plusieurs enfants, doivent les rejoindre d'un jour à l'autre.

D'autres lieux pourraient être investis. « Pas moins de cent cinquante candidats réfugiés sont inscrits sur nos listes d'attente pour participer à notre action », dit Olivier Pirotte, responsable pour l'AFICO, ASBL liée à la FGTB qui organise l'opération. « Nous recherchons d'autres lieux d'accueil pour installer tout le monde. Pas forcément dans une église. Éventuellement dans une mosquée ou une maison de la laïcité. Nous envisageons d'étendre le mouvement à d'autres communes de la province. »

La présence des sans-papiers est discrète. Durant la semaine sainte, pas question d'occuper l'église proprement dite. C'est seulement un local, à l'arrière de l'édifice, qui a été mis à leur disposition : une table, une étagère et leurs couvertures à même le sol.

« Ce n'est pas moins bien qu'un centre fermé, estime Alpha Camara. Je dirais même qu'ici nous mangeons plus et mieux. À Florennes, nous n'avions pas même les médicaments nécessaires. Ce n'est pas possible de rester longtemps dans un endroit comme celui-là. Voilà pourquoi nous sommes prêts à rester ici le temps qu'il faudra. Je n'exclus pas de mener une grève de la faim. »

Hoxha Neson, qui loge d'ordinaire au centre de la Croix-Rouge d'Yvoir, attend une régularisation depuis plus de cinq ans. « Les sans-papiers vivent dans des prisons. Nous voulons que les gens soient conscients de l'absence de décision politique nous concernant. »

18:17 Écrit par Clara People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, namur, occupation |  Facebook |